samedi, mai 18, 2024
No menu items!
spot_img
AccueilOcéan IndienMayotteBalade à Mayotte avec… Natacha Moustoifa, animatrice chez France Télévisions

Balade à Mayotte avec… Natacha Moustoifa, animatrice chez France Télévisions

Née à Reims de parents mahorais, cette aînée d’une fratrie de quatre enfants, a découvert ses racines à l’âge de 4 ans, suite au retour de sa famille à Mayotte. Aujourd’hui installée à Belfort, Natacha Moustoifa, qui anime l’émission Les Muses sur France TV Outre-mer, nous dévoile son histoire, ô combien inspirante. Elle nous invite également à une balade à Mayotte, à la découverte de l’îlot de Sable Blanc et des champs d’ylang-ylang, qui font la fierté des Mahorais.

Textes: Laura Samoisy/Photos: Remerciement Office du Tourisme de Mayotte, Serge Marizy et Dr

Dans la grisaille et le froid de Belfort, vêtue d’une tenue traditionnelle mahoraise appelée le « salouva », Natacha Moustoifa apparaît tel un soleil. D’une voix pétillante, l’animatrice à la tchatche facile, plonge dans son histoire et se dévoile naturellement. «Ma mère a fait carrière en tant qu’assistante sociale. Mon père a fait carrière dans l’armée. Un délicieux souvenir de mon enfance et adolescence, c’était le rdv du week-end chez mes grands-parents maternels avec mes tantes où nous adorions regarder des films bollywoodiens ensemble», nous confie Natacha, originaire de Pamandzi, une petite ville de la Petite-Terre.

Les moments forts de sa petite enfance ont aussi été marqués par des sorties à la plage avec ses parents notamment pour y faire du camping. «C’était encore très rare à l’époque qu’une famille aille camper. Et quand les parents nous annonçaient cette sortie, c’était le Youpi Tralala», raconte Natacha qui garde de très beaux souvenirs de cette période de sa vie. À l’adolescence, une annonce viendra toutefois bouleverser le cours de sa vie et l’orienter vers un avenir plein de surprises.

Shooting, vanille, ylang-ylang

«J’étais en terminal lorsque j’ai vu passer une annonce. On recrutait des étudiants en difficulté scolaire afin d’ intégrer leur service militaire. Ce circuit offrait aussi la possibilité de se former en électricité et dans le tourisme», se souvient l’animatrice qui avoue avoir toujours été attirée par le domaine touristique. «Je n’étais pas en difficulté scolaire mais une chose était déjà évidente pour moi, je détestais la routine et les parcours classiques scolaires. Lorsque j’ai vu cette annonce, j’ai tout de suite su que c’était pour moi au-delà des apparences.»
Elle peaufine alors son dossier avec l’aide de son père, le dépose et est recrutée pour intégrer la formation. «On était 39 candidats, soit 37 garçons et deux filles. Après le service militaire, je suis partie en France afin de poursuivre la formation en tourisme en tant qu’agent polyvalent de tourisme. Un an après j’obtenais mon diplôme. Étant donné que le tourisme était ma passion j’ ai choisi d’orienter toutes mes études dans cette voie.»

De retour dans son pays, elle rêve de devenir hôtesse de l’air pour la compagnie Air Austral et se donne les moyens d’y arriver et réussit à y travailler pendant un an. Deux choix s’offrent ensuite à elle: un CDI en tant qu’hôtesse de l’air ou un poste comme contractuel dans la fonction publique territoriale en tant que Chargée de développement touristique Mayotte. Elle choisit l’option Mayotte. En 2017, après la naissance de sa fille, elle s’installe en métropole et s’accorde une pause de trois ans.
«Entre-temps, on m’a proposé d’animer l’élection de Miss Mayotte. Mais je n’avais aucune expérience dans le domaine. C’est ainsi qu’en discutant de ce projet avec mon accompagnateur de réinsertion à l’emploi, on m’a orientée vers le directeur de programme de France Bleu pour avoir des conseils. Mais au lieu de cela, il me fait passer un entretien et me propose de tenter l’aventure d’animer une émission RADIO en direct sur la cuisine. Proposition que j’ai acceptée et je me suis formée en parallèle au métier de journaliste audiovisuel afin de devenir présentatrice TV», soutient notre interlocutrice.

Habitée par le désir d’évoluer, elle met fin à son contrat chez France Bleu en 2022 et intègre, en janvier 2023, l’école des métiers pour devenir présentatrice TV. En février, elle est contactée par Francetv Outre-mer qui lui propose de concevoir une émission RADIO à son image. «C’est ainsi qu’est née l’émission Les Muses, qui sera diffusée fin janvier 2023 sur le portail outre mer la 1 ère . Il s’agit d’une émission qui donne voix aux femmes des outre mer afin de partager leur histoire de vie et offrir des perles de sagesse. Cette émission permet de redonner espoir et de l’optimisme à chaque femme et homme qui l’entendra.»

Femme engagée, Natacha à a cœur de contribuer au rayonnement de la femme en quête de sens et de mieux être dans toutes les dimensions de sa vie. C’est ainsi qu’en 2021, elle lance son concept de vidéos éducatives YLANG SACRÉE   sur YOU TUBE, un concept d’éveil des consciences pour les femmes à se reconnecter à leur essence matricielle.  Pour mieux déployer son appel, en Juillet 2023, elle fonde sa structure « De Femmes à F’âmes » qui s’inscrit dans une démarche d’économie sociale et solidaire. Le but de cette association est d’œuvrer à la reconquête de l’identité, de l’intégrité de la femme, et des valeurs féminines dans la société. Réhabiliter le savoir ancestral féminin au cœur des sociétés modernes.

Chaque jour, Natacha se dévoue à cette cause qui lui tient à cœur : placer la femme au cœur de toutes ses préoccupations. Parmi ses multiples casquettes, elle œuvre aussi en tant que modèle photo, portant haut les traditions féminines, magnifiant la beauté et la richesse culturelle de son héritage.


Quand on lui parle des incontournables de Mayotte, Natacha Moustoifa confie que les cascades et les rivières de cette île paradisiaque sont des lieux idylliques qui invitent au ressourcement. Mais l’endroit à ne pas manquer est incontestablement, dit-elle, l’îlot de Sable Blanc, au beau milieu du lagon. «Vivre un coucher du soleil accompagné d’un apéro dinatoire sur l’îlot de Sable Blanc est un moment privilégié extraordinaire. Des plaisanciers proposent des sorties à la journée et il est mieux de réserver auprès de l’Office du tourisme de Mayotte qui est présent à l’aéroport ou en Petite-Terre.»


Puis, il y a les champs d’ylang-ylang, à visiter absolument, et les distilleries sur l’île. Sans oublier les randonnées au cœur de Mayotte, qui vous permettront de découvrir ce petit joyau de l’océan Indien. Pour planifier votre voyage de votre point de départ, mieux vaut approcher des agences de voyage ou des compagnies aériennes desservant la destination. Et vive Mayotte !

RELATED ARTICLES
- PUB -spot_img

Most Popular

Recent Comments