samedi, mai 18, 2024
No menu items!
spot_img
AccueilIle MauriceCultureMAI.POESIE 2024: Les poésies créolophones et francophones à l’honneur en Martinique au...

MAI.POESIE 2024: Les poésies créolophones et francophones à l’honneur en Martinique au mois de mai

La poésie créolophone et francophone sera sous les feux des projecteurs en Martinique en ce mois de mai 2024. Le festival international MAI.Poésie, organisé par BALISAILLE du 2 au 12 mai 2024, mettra la poésie à l’honneur sur tout le territoire de la Martinique. Un programme très riche de lectures, ateliers d’écriture, conférences et rencontres réunira des poètes venus de 10 pays différents, Bénin, Côte d’Ivoire, France, Guadeloupe, Haïti, La Réunion, Maurice, et la Martinique bien sûr.

Textes: La Rédaction/Photos: DR

C’est la poétesse Catherine Boudet qui représentera Maurice et La Réunion pour cette troisième édition de Mai.Poésie. Catherine Boudet est l’auteur d’une quinzaine de recueils de poésie dont trois ont été primés en 2012, 2013 et 2022 : Les laves bleues (Grand Prix de poésie Joseph Delteil 2012), Bourbon hologramme (Prix de poésie Fetkann 2013 et L’Aïeule de déshabillée mémoire (Prix de poésie Charles Péguy 2022). Elle a également obtenu l’an dernier une mention au Prix de l’Invention poétique organisé par BALISAILLE pour son tout dernier manuscrit intitulé Dans le chant des soleils tombés sur l’autre rive. Le recueil primé a été édité par Caraïbéditions et son lancement aura lieu le 9 mai prochain pendant le festival Mai.Poésie.

Catherine Boudet est également membre du jury international qui décernera le prix de l’Invention poétique 2024 et qui est présidé par le poète guadeloupéen Max Rippon. Le manuscrit vainqueur et le nom de son auteur seront dévoilés le samedi 11 mai prochain au cours de la cérémonie de clôture du festival Mai.Poésie.

Plus de 300 textes ont été reçus pour le Prix international de l’Invention poétique cette année. Avec une quarantaine de textes en créole, la participation créolophone a été relativement timide et reste largement dominée par les Haïtiens. Les organisateurs de BALISAILLE et le jury du prix de l’Invention poétique encouragent donc fortement les poètes de langues créoles des autres îles et notamment de Rodrigues à participer à la prochaine édition de ce prix.

Basée à Schoelcher en Martinique, BALISAILLE est une association culturelle qui s’est donnée comme ambition de diffuser des créations littéraires et théâtrales et d’organiser des activités artistiques ou culturelles. Sous l’égide de son directeur artistique, le poète martiniquais d’origine haïtienne Faubert Bolivar, il s’agit pour BALISAILLE de créer un maillage entre l’art et la société sur le territoire martiniquais mais aussi en lien avec les autres parties du monde.

RELATED ARTICLES
- PUB -spot_img

Most Popular

Recent Comments