samedi, mai 18, 2024
No menu items!
spot_img
AccueilOcéan IndienLes Seychelles : un cocktail d’îles paradisiaques !

Les Seychelles : un cocktail d’îles paradisiaques !

Cet archipel vous fait rêver ? En effet, cette perle de l’océan Indien regorge de trésors naturels, avec une faune et une flore marine et terrestre aussi riche que préservée. Les Seychelles vous invitent à une parenthèse enchantée. Vous serez inévitablement sous le charme de leurs forêts tropicales, de leurs récifs coralliens et de leurs plages de rêve parsemées de cocotiers et de rochers de granit sculptés si emblématiques. 

Textes et photos: Florence Guillemain et Serge Marizy

Mahé, la grande île

L’aéroport international accueille tous les voyageurs à Mahé. Avec ses 25 kilomètres de long et ses 6 kilomètres de large, elle est la plus grande des 115 îles que compte l’archipel des Seychelles, avec la plus forte densité d’habitants. L’île est surprenante, au-delà de son statut économique et de son centre historique, avec ses paysages verdoyants et ses routes qui serpentent dans les montagnes, traversant de magnifiques forêts tropicales. La route de Sans Soucis est un bel exemple. Sans oublier les plages ; celle de Beau Vallon est le rendez-vous préféré des Seychellois et des touristes, notamment le week-end, où règne une ambiance décontractée et familiale.

Les bars et restaurants sur le front de mer sont un must pour siroter un verre au coucher de soleil. Quelques pêcheurs font griller leurs prises sur la plage pour régaler les amateurs de poissons frais. À l’horizon, l’île Silhouette semble toute proche. Au sud-ouest de Mahé, la plage de Port Launay est nichée dans la végétation luxuriante. Accessible à tous ainsi qu’aux clients de l’hôtel 5-étoiles Constance Ephelia, son parc marin est fantastique pour observer les petits poissons en snorkelling dans son lagon turquoise. À l’Ouest, à Anse la Mouche, au coucher du soleil, il est fascinant de suivre le ballet des oiseaux marins qui chassent et plongent dans la mer pour attraper du poisson. Quant à Victoria, elle est la plus petite capitale du monde et abrite quelques pépites à visiter lors de votre séjour (voir encadré). Le port de Mahé abrite aussi l’embarcadère qui relie les îles entre elles. 

Praslin, le poumon vert des Seychelles

Pour rejoindre la deuxième île des Seychelles, vous pouvez opter pour un vol domestique de 15 minutes, avec un avion de 20 places, ou une traversée d’une heure en bateau. Praslin est l’île parfaite, de par sa petite taille – 10 kilomètres sur 3,7 kilomètres –, pour louer une voiture (Ndlr : la conduite est à gauche). Un incontournable, la Vallée de Mai est une forêt primitive qui abrite des espèces endémiques rares, dont le célèbre coco de mer, l’emblème du pays.

Sa graine est la plus grosse du monde, avec un poids moyen de 20 kg ! Ce jardin d’Eden est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. On se sent tout petit sous cette canopée qui nous protège du soleil et de la pluie. La nature seychelloise est superbement préservée et les îles sont propres. Il faut savoir que 50 % de sa superficie est classée réserve naturelle. Les amoureux de la randonnée seront comblés par le choix des circuits qui méritent vraiment le détour. Sur la route qui mène à Anse Lazio, les belles plages défilent avec leurs roches de granit géantes.

Arrivée sur une des plus belles plages du monde, les voyageurs découvrent la beauté du site et en profitent pour se baigner dans son lagon bleu laiteux et lézarder au soleil. En fin d’après-midi à Grand Anse, le soleil se couche et se teinte d’un rose poudré. Les nombreux crabes sortent timidement de leur trou et disparaissent lorsque l’on s’en approche. 

La Digue, la beauté à l’état pur

À 9 heures, le bateau quitte Praslin pour rejoindre La Digue. L’île voisine n’est qu’à 15 minutes. Elle fait partie des trois îles habitées de l’archipel ; plus petite (5 kilomètres sur 3), plus intimiste. Le navire débarque son flot de touristes directement à la Passe. Sur l’île, la bicyclette est le principal mode de transport. C’est d’ailleurs tellement agréable de pédaler sans voitures. À environ 1 km, l’Union Estate abrite une plantation de cocos et de vanille. L’entrée est payante. Vous passez devant l’ancien cimetière des premiers colons, puis devant un joli jardin fleuri d’iris et de tournesols, un endroit dédié aux cocos avec la fabrication du coprah – l’extraction de lait et d’eau –, de balais et d’alcool de coco, appelé Calou.

L’ancienne demeure de la plantation restée dans son jus a servi de décor au film Au revoir Emmanuelle. Juste derrière, un parc de tortues géantes d’Aldabra fait le bonheur des enfants. Le chemin continue entre les cocotiers et les plants de vanille. Une fois que vous arrivez à la plage, le vélo patientera à l’ombre d’un palmier. Pour découvrir la beauté inouïe de ce site, il faut marcher pieds nus sur un chemin de sable qui slalome entre d’imposants et magnifiques blocs de granit ! Bienvenue au Paradis ! Anse Source d’Argent compte parmi les plus belles plages du monde et on approuve, les yeux ébahis. Le sable d’un blanc immaculé, ses eaux transparentes, les petits bars roots pieds dans le sable, les rochers sculptés par la mer, la végétation luxuriante… Tout est sublime ! Des kayaks transparents permettent d’aller explorer les fonds marins dans la baie. Il est difficile de quitter cet endroit… Une seule envie, revenir aux Seychelles !

Victoria, la plus petite capitale du monde

Victoria a su conserver son charme d’origine avec ses maisons colorées et ses bâtiments anciens. Son nom lui a été donné en l’honneur de la reine anglaise Victoria. Le marché Sir Selwyn Selwyn-Clarke date de 1840 et a été rénové en 1999. Il est animé et coloré, et on y trouve des fruits et légumes tropicaux, du poisson frais et des souvenirs à l’étage, un endroit authentique pour faire ses achats. Quelques «Dame Panton», des oiseaux blancs à longues pattes, s’invitent volontiers près des stades de poissons pour gober les mouches.

Plus loin, l’unique temple hindou des Seychelles, Areul Mihu Navasakthi Vinayagar, trône fièrement, bien que les Seychellois soient majoritairement catholiques. «Lorloz» est la réplique miniature du Big Ben à Londres. Elle a été inaugurée en 1903 en hommage à la reine Victoria pour célébrer le nouveau statut des Seychelles en tant que colonie de la couronne, séparée de l’île Maurice. Juste derrière, le National Museum of History vous contera ses secrets d’époque.

Empreintes sur l’île Curieuse

L’auteure mauricienne Amenah Jahangeer Chojoo était à l’Alliance française de Mahé dernièrement pour présenter son livre historique, Empreintes sur l’île Curieuse. Amenah a vécu deux ans aux Seychelles et a été intriguée par l’histoire des esclaves lépreux mauriciens déportés sur l’île Curieuse en 1829. Elle décrit leur récit sur cette petite île, condamnés à vivre jusqu’à la fin de leur vie sous la surveillance des autorités britanniques. Ce roman émouvant retrace la vie de ces oubliés de l’histoire, fruit de recherches minutieuses sur ce fait historique. Le livre fait réfléchir sur le regard que porte la société sur les maladies contagieuses. Roman à commander sur Amazon ou sur le site de L’Harmattan.

RELATED ARTICLES
- PUB -spot_img

Most Popular

Recent Comments